Du cylindre de production au défilé de mode

Les diplômé(e)s de la Meisterschule für Mode (haute école de mode) traduisent des films textiles en haute couture.
Leonhard Kurz Stiftung & Co.KG
undefined

Du cylindre de production au défilé de mode

Les diplômé(e)s de la Meisterschule für Mode (haute école de mode) traduisent des films textiles en haute couture.

Les films métalliques et la mode : une impression de déjà-vu. Toutes les grandes collections se servent des possibilités créatrices des films métallisés. Mais que se passe-t-il lorsque l’on met entre les mains des designers de demain un matériau dont la transformation est d’ordinaire exclusivement réservée à l’industrie ? Jetons un coup d’œil sur la coopération unique entre KURZ et la Deutsche Meisterschule für Mode/Designschule München et la Munich Creative Business Week (MCBW) 2018.

Metal goes fashion : les créateurs de demain et les films métallisés de KURZ dans un court- métrage émotionnel

L’origine de cette coopération hors du commun remonte à l’adhésion de KURZ à bayern design en 2015. En tant qu’interlocuteur des entreprises et des créateurs, bayern design coordonne et soutient toutes les activités publiques en matière de design en Bavière, dans le but de faire davantage prendre conscience de l’utilité du design. Pour cela, bayern design a également créé en 2012 la MCBW, dont le rayonnement dépasse désormais largement les frontières bavaroises.

Mais pourquoi KURZ est-elle devenue membre de bayern design ? Souvent, les designers connaissent mal la finition de surface. C’est pourquoi KURZ recherche constamment les contacts avec les designers d’aujourd’hui et de demain, afin de les initier au thème de la décoration de surface par le biais de ses diverses solutions de finition, mais aussi de leur enseigner les compétences requises pour utiliser au mieux les technologies correspondantes.

En effet, en tant qu’experte des couches fonctionnelles et décoratives, KURZ a toujours conçu le design comme un trait d’union. Dans ce contexte, bayern design est un partenaire extrêmement compétent et un moteur d’impulsions bénéficiant de réseaux uniques. Ce n’est donc pas un hasard si nous trouvons les interlocuteurs de cette coopération dans les secteurs du Marketing et du Design Management de la maison KURZ. Ainsi, Elke Andersch, Marketing Manager du secteur Industriel, et Annie Kuschel, membre de l’équipe Trend (tendance) et Head of Design Management Graphic Industry (Chef du Design Management industrie graphique), ont entrepris de définir la dose optimale d’activités communes entre l’association bayern design et l’entreprise KURZ pour aboutir à une présentation réussie.

Quant à la MCBW proprement dite, KURZ y participe depuis 2017. L’édition la plus récente de cette manifestation de design, placée entre les constantes programmatiques « Design Schau ! » (regarde le design !) et « Create Business ! » (créez le business !) dont les noms sont évocateurs, a attiré 70.000 visiteurs. C’est Annie Kuschel qui a tissé les premiers liens. Lors de la MCBW 2017 à Munich, elle a présenté les observations de tendances les plus récentes que KURZ suit constamment de près auprès de ses diverses unités, notamment en raison de son profond ancrage dans le design.

Ce premier pas a généré, l’année suivante, l’idée d’une coopération avec un établissement d’enseignement supérieur. But : ouvrir aux étudiants et aux enseignants la possibilité de s’intéresser, de manière expérimentale et dans le cadre d’un Fashion Design innovant, aux films de marquage de KURZ dans le domaine du textile. De la réaction enthousiaste de la MCBW, qui a établi le contact avec la Deutsche Meisterschule für Mode/Designschule München (école de mode et design de Munich), jusqu’aux premiers projets communs, il n’y avait plus qu’un pas. C’est ainsi que les étudiants en fin de cursus à la Deutsche Meisterschule für Mode/Designschule München ont consacré leur « semaine produits » en février 2018 aux films métallisés pour l’industrie textile, sous le titre général « expedition/confession » (expédition/confession).

Défi pendant la plus grande semaine allemande de design

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce travail est bien éloigné du quotidien des étudiants. Le thème lui-même suffisait déjà pour les mener sur la voie de l’originalité. N’est-il pas vrai que tout voyage, outre le trajet lui-même, présente toujours une composante éminemment personnelle, une composante qui nécessite une boussole intérieure, un regard attentif à l’objectif et au final un engagement clair ? Le contexte de la présentation était lui aussi exigeant : les projets étaient les travaux de fin d’études des étudiants. Les tenues qu’ils devaient réaliser devaient animer l’inauguration officielle de la Munich Creative Business Week 2018 dans le bâtiment en double cône de BMW Welt (monde BMW). Rien de moins que la plus grande semaine de design, organisée par bayern design et réunissant les donneurs d’ordres et les mandataires de toute l’Allemagne.

KURZ est déjà membre de bayern design depuis plusieurs années. Cette association offre de nombreuses possibilités de réseautage avec les entreprises ainsi qu’avec les milieux du design. Pour l’entreprise industrielle et technologique qu’est KURZ, c’est là une occasion idéale de se présenter sous son angle créatif le plus pointu, par exemple à la MCBW. Cette manifestation offre des possibilités de rencontres loin du quotidien, entièrement axées sur les produits et les solutions, mais mues par l’inspiration, par l’apprentissage, par l’étonnement, par le plaisir de se laisser surprendre. Ce n’est donc pas un miracle si KURZ aime profiter d’occasions telles que la coopération avec la Deutsche Meisterschule für Mode/Designschule München pour s’y faire connaître comme un expert en décoration de surface et technologie des couches minces, tout en souhaitant également inciter à la découverte des interactions multiples, stimulantes, sensuelles que l’on peut rencontrer depuis le processus jusqu’au produit.

Promotion de la relève ? Expérience de design ? Vitrine ? Un peu tout cela à la fois.

En outre, par cette action commune, KURZ a déclenché un projet réellement modèle. Car les organisateurs de la MCBW recherchent précisément la conjugaison entre entreprises et créateurs autour du facteur de la création. L’entrée dans un échange qui se transforme en dialogue fructueux. Et donc la création d’un cadre de référence pour découvrir et exploiter des possibilités nouvelles.

Notons qu’en tant que donneur d’impulsion pour ce projet, KURZ a aussi fait elle-même un pas de plus sur une voie encore assez nouvelle et passionnante qui vise à intensifier davantage les contacts et la collaboration avec des protagonistes créatifs. Car d’ordinaire, surtout dans le domaine de la mode, les films de KURZ ne sont utilisés que par « les grands ». Les étudiants n’ont souvent tout simplement pas accès au matériau, tandis que les designers n’en connaissent pas assez tout le potentiel. Ce point est d’ailleurs abordé en toute transparence, par exemple par Nicola Bauer, responsable produits Fashion (mode) chez KURZ : « Nous sommes extrêmement heureux de ce formidable projet conjoint avec la Deutsche Meisterschule für Mode. Dans cette coopération, les designers de demain sont confrontés à un produit qui représente un moyen stylistique exceptionnel et créatif pour donner à leurs créations un aspect visuel unique et inimitable. Les créateurs de mode connaissent encore assez peu les potentiels présentés par nos films de design. »

La possibilité donnée tout à coup à de jeunes talents de s’intéresser directement aux films textiles du numéro un du marché a d’ailleurs reposé sur une décision tout à fait délibérée et accueillie sans réserve par les responsables de la Deutsche Meisterschule für Mode/Designschule München. Après tout, les projets pratiques font partie du plan de formation de cette école technique renommée. Promotion de la relève, donc ? Absolument – mais aussi une expérience de design planifiée et, bien sûr, une vitrine spectaculaire.

« Grâce à ce projet, les étudiants se sont lancés le défi d’utiliser des matériaux inhabituels pour réussir à créer des vêtements extraordinaires, mais que l’on peut porter. Cette collaboration réussie a combiné des films techniques et des matières premières naturelles classiques pour les vêtements ainsi que le savoir-faire artisanal et le recours à une technologie innovante pour aboutir à des modèles de couture uniques. Impossible de présenter de façon plus exaltante la tradition et la modernité. »

Irene Schoppmeier, directrice de l’école Deutsche Meisterschule für Mode/Designschule München

Irene Schoppmeier, directrice de l’école Deutsche Meisterschule für Mode/Designschule München, ne tarit pas d’éloges sur la coopération avec KURZ.

Conclusion : des contrastes flagrants se transforment en mode séduisante

Lorsqu’un aussi grand nombre de facteurs différents se rencontrent dans un projet, tout est possible. Au-delà du titre « expedition/confession », et donc de l’exécution purement créative de la tâche, le travail sur des matériaux tout à fait différents a requis la pleine concentration des étudiants. En effet, il s’agissait de combiner de manière fonctionnelle le lin, un textile déjà presque archaïque, avec les films métallisés, séduisants, futuristes et de haute technicité de KURZ. Comment les futurs stylistes allaient-ils gérer tous ces contrastes et toutes ces ruptures ? Comment allaient-ils traduire en mode ce qu’ils avaient appris, mais aussi leurs propres capacités, idées et représentations ? Voilà autant de questions captivantes, tout autant que les réponses qui y ont été apportées.

C’est ainsi que l’on a rencontré, chaque fois que l’on est passé à côté de la table de couture ou que l’on a cherché à discuter avec les étudiants, un mélange impressionnant d’expérimentation inspirée avec les matériaux, mais aussi une réflexion artistique et créative et une activité fébrile. Et surtout un professionnalisme presque serein qui n’aurait pas déparé dans les grandes agences de design et chez les grands couturiers.

Il n’y a donc plus rien de surprenant à ce que seize tenues tout à fait enthousiasmantes aient été présentées et acclamées le 5 mars dans le bâtiment BMW-Welt de Munich. Mais ce n’est pas tout. L’idée de cette coopération, la magie de tout le processus, les travaux remarquables des étudiants et bien sûr le grand rayonnement de la MCBW ont suscité une grande joie et une grande fierté dont l’écho résonne encore chez KURZ et autour d’elle. Le court-métrage qui a été tourné sur le projet a parfaitement capté ces émotions. Jugez-en par vous-même.

Contact

Avez-vous des questions portant sur Du cylindre de production au défilé de mode ? N’hésitez pas à vous adresser à notre responsable Elke Andersch, en utilisant tout simplement notre formulaire électronique.

Trete in Kontakt

Pour toute question relative aux applications, aux produits ou à l’entreprise LEONHARD KURZ

Newsletter
Es fehlen Angaben oder sind fehlerhaft. Bitte überprüfen Sie Ihre Eingaben
Thank You ! Your email has been delivered.